fbpx
Advimotion

3 choses à connaître pour votre première levée de fonds

Vous êtes une jeune entreprise ou réfléchissez à la création d’une société et vous vous interrogez sur comment lever des fonds ? Nous vous partageons dans cet article nos tips afin de préparer au mieux cette étape capitale.

Estimer vos besoins

  • Du cash ? pour quelle utilisation ? Définir clairement l’utilisation que vous allez en faire, beaucoup d’entrepreneurs vous le diront, lorsqu’on lève des millions on a l’impression que c’est une grosse somme mais en quelques mois on peut aisément revenir au point de départ au niveau trésorerie, définir son exact utilisation est donc primordiale.
  • Combien ? Déterminer le montant exact que vous désirez lever en fonction de vos besoins actuels et futurs, les investisseurs vont en premier s’assurer que votre projet est viable sur les deux prochaines années.
  • Qu’est-ce qui compte le plus pour moi dans le projet ? Il est important de passer un maximum de temps sur cette question, les investisseurs seront vos partenaires les plus importants mais surtout les plus présents dans les différentes décisions que prendra l’entreprise. Il est donc important de vous assurer que vous ayez les mêmes attentes avant de les laisser investir dans votre projet, notamment en termes de gouvernance, de vision à long terme ou encore d’horizon de sortie.
  • Avez-vous besoin de plus que du cash ? Certains types d’investisseurs et notamment les fonds de venture capital vous proposent un accompagnement financier mais aussi stratégique, c’est pourquoi il est important de bien choisir les bons investisseurs, comme expliqué plus bas dans cet article.

Cibler les bons investisseurs

La catégorie d’investisseurs la plus adaptée à votre projet différera en fonction de l’état d’avancement de votre société et de vos besoins.

  • Les business Angels: Les business angels sont des personnes physiques qui investissent une partie de leur patrimoine. Ils sont souvent intéressés par l’investissement dans les jeunes sociétés innovantes. Ils ne suivent pas systématiquement les entrepreneurs en matière de stratégie, leur apport pouvant donc être purement financier.
  • Les fonds d’investissements: Les fonds d’investissements entrent au capital des sociétés à haut potentiel d’évolution. Ils sont catégorisés de manière sectorielle et en fonction du timing d’intervention dans une levée (seed, série A, série B, etc). Les fonds de venture capital sont par exemple spécialisés dans les jeunes entreprises innovantes, ils offrent un support financier mais aussi stratégique à l’entrepreneur.
  • Les Corporate ventures: Il s’agit de fonds d’investissements internes à un grand groupe. L’avantage de ce type de financement est le suivi et l’expertise sectorielle que vous offre l’entreprise à laquelle est adossé le fond. On peut par exemple citer Pepsi avec le fond et accélérateur Pepsi venture groupou Danone avec le fond Danone manifesto venturesdans le secteur de la food mais aussi l’Oreal avec le fond Bolddans le domaine de la beauté.
  • Le crowdfunding: Aussi appelé financement participatif, il permet de collecter des fonds auprès d’un nombre important de personnes via des plateformes de financement. Ces plateformes de crowdfunding sont pour la plupart spécialisées en fonction de la taille de l’entreprise ou encore du type de projet financé. Parmi les plus connu ; Raizers plateforme européenne de crowdinvesting ayant un catalogue de PME préalablement choisis par les analystes de la plateforme. Nous pouvons également citer Wiseed, qui permet d’investir dans des entreprises de différentes tailles ; Startup, PME, ETI. Ainsi cette façon de lever des fonds vous garanti un apport financier mais aucun apport stratégique et comporte de plus, des barrières à l’entrée car chaque plateforme sélectionne et publie les opportunités d’investissement qu’elle juge pertinentes.

Les clés de la réussite d’une levée de fonds

Dans cette dernière partie, nous vous livrons nos derniers conseils que nous avons recueillit de témoignages d’entrepreneurs qui ont menés leurs levées de fonds avec succès et qui nous ont parlent.

  • Etablir de solides relations avec les investisseurs avant le processus de levée de fonds. En effet, certains investisseurs aiment accompagner les projets depuis leurs créations, ce suivi leur permet d’avoir un premier pas dans le projet et de plus facilement investir s’ils pensent que le jeu en vaut la chandelle.
  • Préparer les bons documents et pitch. Comme on l’entend souvent, vous n’avez qu’une seule chance de faire une bonne première impression alors ne vous ratez pas ! Faites appel à des cabinets de levée de fonds si vous manquez d’expertise, les documents à rédiger sont très spécifique et nécessitent souvent l’intervention d’un expert dans le domaine.
  • Choisir les bons investisseurs: choisir ses investisseurs est une étape primordiale, car c’est eux qui vont vous supporter financièrement mais aussi stratégiquement, il est donc important de se tourner vers des investisseurs qui sont experts dans votre secteur d’activité et qui pourront vous apporter l’expertise dont vous avez besoin pour faire évoluer la croissance de votre entreprise.

En conclusion

Une levée de fonds start up est un processus long et exigeant. Vous faire accompagner par un professionnel peut vous permettre de gagner un temps précieux. Pour avoir plus d’informations sur l’accompagnement d’Advimotion, n’hésitez pas à nous contacter.

Tous nos articles

NOUS CONTACTER POUR bénéficier d'un accompagnement

Veuillez nous contacter par téléphone au 06 14 60 38 18, par email à johan@advimotion.com ou en cliquant sur l’un des boutons ci-dessous pour que nous vous aidions à réaliser votre projet.