fbpx
Advimotion

Levée de fonds start-up : les 5 étapes

Lorsqu’on entend “Levée de fonds start up”, les termes suivants vont souvent de paires : “pitch deck”, “business plan”, “réaliser une étude de marché” ou “due diligence”… Il s’agit d’un processus long et exigeant au cours duquel il est avantageux de se faire accompagner.

Qu’est-ce qu’une levée de fonds ?

La levée de fonds consiste en l’ouverture du capital de sa société à des investisseurs. L’objectif est d’obtenir des financements dans le but de faire croitre sa société. Les fondateurs chercheront à conserver la majorité du capital tout en obtenant des financements à hauteur de leurs ambitions. Pour cela un arbitrage entre la somme à lever et la valorisation doit être effectué. En effet une valorisation élevée atténue l’effet dilutif de l’opération.

Levée de fonds start-up” = préparation. En effet, une levée de fonds nécessite de réaliser la documentation adéquate (pitch deck, business plan, prévisionnel financier), un entrainement sur le discours à adopter avec les financeurs et de la disponibilité lors des différentes phases. Effectivement, c’est un processus long et se faire accompagner par un cabinet de conseil en levée de fonds est un vrai avantage pour l’entrepreneur afin qu’il puisse se concentrer sur ses objectifs business et commerciaux.

Descriptif des 5 phases

1 – Construire un business plan réaliste

Pour convaincre les investisseurs et réussir à lever des fonds pour un projet, il est important de construire un business plan solide. Les investisseurs s’intéresseront à ce qui a été accompli jusqu’à présent et au prévisionnel de votre activité. Par ailleurs, “Levée de fonds start up” réussie rime avec solidité de l’équipe. Enfin, le fond comme la forme des documents doivent être soignés. Par conséquent, se faire accompagner peut être avantageux dans la mesure où “les codes” pour réaliser ces documents sont connus par le conseil financier.

2 – L’identification et la prise de contact avec les investisseurs

Il n’est pas forcément utile de contacter tous les investisseurs de la place. Une bonne stratégie consiste à identifier les investisseurs ayant un déjà manifesté un intérêt pour votre secteur d’activité. Par ailleurs, la recherche de fonds doit répondre à un double objectif : l’investisseur doit vous apporter d’une part des financements et d’autre part des débouchés en termes de réseau de d’opportunités commerciales.

3 – “Levée de fonds start up” = due diligence primordiale

Si vous avez réussi à attirer l’attention d’investisseurs, vous entrerez dans la phase de due diligence. Il s’agit d’un audit approfondi de votre activité, de votre positionnement et la solidité de votre équipe. Il convient de répondre de manière réactives aux demandes d’informations et documents effectuées par les investisseurs tout en leur « facilitant » cette étape grâce à de l’organisation et de la précision. Au cours de cette phase la solidité de votre business plan sera mise l’épreuve et un audit juridique est effectué. Par conséquent, il convient d’être bien préparé. Avec Advimotion, ces étapes sont anticipées dès la rédaction du business plan afin d’éviter les déceptions des investisseurs au cours de la levée de fonds.

4 – Les négociations

Au cours de cette phase, deux documents importants sont négociés et rédigés :

– La lettre d’intention (en anglais, letter of intent ou LOI) : elle reprend les conditions financières et juridiques de l’investissement des financeurs. Il peut s’agit d’un investissement sous conditions suspensives comme modification des statuts, détermination de la valorisation, composition du board, etc. 

– Le pacte d’actionnaires : il s’agit d’un document juridique reprenant les conditions juridiques de la relation actionnaires / investisseurs. On y trouve des clauses telles que l’anti-dilution, la clause de ratchet, ou encore la clause de sortie forcée. Cet article de Legalplace donne une bonne vision des clauses importantes.

5 – Closing juridique

Finalement, lorsque les parties se sont mises d’accord sur les conditions de la levée de fonds, elle peut avoir lieux juridiquement. Cela consiste en la convocation d’une assemblée générale extraordinaire au sein de laquelle est votée l’augmentation du capital de la société. Les bulletins de souscriptions doivent être signés par les investisseurs afin d’attester le nombre d’actions qu’ils obtiennent suite à l’opération. Enfin le pacte d’actionnaires et les nouveaux statuts sont signés et déposés au greffe du registre du commerce du ressort de la société.

En conclusion

Une levée de fonds start up est un processus long et exigeant. Vous faire accompagner par un professionnel peut vous permettre de gagner un temps précieux. Pour avoir plus d’informations sur l’accompagnement d’Advimotion, n’hésitez pas à nous contacter.

Levée de fonds start up

Tous nos articles

NOUS CONTACTER POUR bénéficier d'un accompagnement

Veuillez nous contacter par téléphone au 06 14 60 38 18, par email à johan@advimotion.com ou en cliquant sur l’un des boutons ci-dessous pour que nous vous aidions à réaliser votre projet.